arpitaSinghArticleMenu_layout

La route des épices

Les Angles de l'Asie, 2013

Première époque, l'histoire du commerce des épices depuis l'Antiquité jusqu'au 17e siècle. Dès l'Antiquité, les matières premières et les savoirs et savoir-faire traditionnels appliqués aux substances aromatiques circulent de la Chine à l'Europe en passant par la Malaisie, l'Inde et l'Arabie, et font rêver tout l'Ancien Monde de mets, de parfums et de remèdes merveilleux. Une seconde époque axiale s'ouvre aux 16e et 17e siècles lorsque les substances aromatiques entrent dans les premiers textes d'histoire naturelle composés par les voyageurs en Asie et dans les premiers herbiers compilés et légendés par les Occidentaux à partir des spécimens collectés et identifiés par les érudits indigènes.


spice routes

(Enregistrer l'image sur le bureau pour agrandir et voir les détails)


Deux références indianistes emblématiques

Garcia da Orta [1501–1568], Colóquios dos simples e drogas he cousas medicinais da Índia e assi dalgũas frutas achadas nella onde se tratam algũas cousas tocantes a medicina, pratica, e outras cousas boas pera saber, «Conversations» publiées à Goa en 1563. Edition savante moderne: Edição publicada por deliberação da Academia Real des Sciencias de Lisboa, Dirigida e annotada pelo Conde de Ficalho, Lisboa, Imprensa Nacional, 1891.

Garcia da Orta, Colloques des simples et des drogues de l'Inde, Traduit du portugais par Françoise Marchand Sauvagnargues, Sylvie Messinger-Ramos et Antonio Ramos, Arles, Actes Sud, 2004.

Garcia da Orta, Colloquies on the Simples and Drugs of India. New edition (Lisbon, 1895) edited and annotated by the Conde de Ficalho, Translated with an introduction and index by Sir Clements Markham. London, 1913. Nombreuses rééditions en Inde.

Hendrik van Reede tot Drakestein, Hortus Indicus Malabaricus: continens regni Malabarici apud Indos cereberrimi onmis generis plantas rariores, Latinas, Malabaricis, Arabicis, Brachmanum charactareibus hominibusque expressas… Herbier compilé dans les années 1650–1680 et publié en 12 in-quarto sur parchemin à Amsterdam de 1678 à 1703.


Bibliothèque Ganapati:
Natural history > Spices and perfumes

R. A. Donkin, Dragon's Brain Perfume. A Historical Geography of Camphor, Leiden, Brill, 1999, pp. 1–35: Chapter One "Aromata".

J. Innes Miller, The Spice Trade of the Roman Empire. 29 BC to AD 641, Oxford, OUP, 1969; Reprint New York, OUP, 1998. Trois chapitres ont été numérisés: Chapitre 1, The Classical Idea of Spices; Chapitre 3, Spices of China and South-East Asia; Chapitre 4, Spices of India.

Joseph Needham, with the collaboration of Lu Gwei-Djen, Science and Civilisation in China, vol.5 (Chemistry and Chemical Technology) part II, Cambridge, Cambridge University Press, 1974, pp.134–147 (incense).

F. Zimmermann, Le Discours des remèdes au pays des épices. Enquête sur la médecine hindoue, Paris, Payot, 1989.

F. Zimmermann, Pluie de mangues, dans Silvia d'Intino et Caterina Guenzi (Sous la direction de), Aux abords de la clairière. Etudes indiennes et comparées en l'honneur de Charles Malamoud, Turnhout, Brepols, 2012 (Bibliothèque de l'Ecole des Hautes Etudes – Sciences religieuses, 154), pp.173–186.

F. Zimmermann, Du phlegmon à l'azadirachtine. Représentations indiennes des maladies et bioprospection, dans Jean-Pierre Dozon, Sylvie Fainzang, Maurice Godelier, Elisabeth Hsu, F rancis Zimmermann, Maladie et santé selon les sociétés et les cultures, Paris, Presses Universitaires de France, 2011, pp.53–73 avec un commentaire de Maurice Godelier, pp.167–171.