ETHNOGRAPHIE MALAYĀḶAM ET PHILOSOPHIE EN ASIE DU SUD

Anthropologie sociale en Inde et Asie du sud
Concepts et actualités

Jean-Claude Galey
Francis Zimmermann

1er et 3e jeudis du mois de 11h à 13h
du 4 novembre 2021 au 2 juin 2022

En présentiel
54 boulevard Raspail

Salle AS1_08 
54 boulevard Raspail 75006 Paris

Simultanément
En visioconférence sur Zoom

Pour rejoindre la réunion Zoom,
cliquer sur le lien de connexion ci-dessous

https://us02web.zoom.us/j/ 5560252460?pwd= aUU1V2c1cXRBbWN2S0RhYWpDM1IzQT09

Pour prendre contact avec l'un d'entre nous

jean-claude.galey@ehess.fr
fr.zimmermann@orange.fr

Prochain séminaire

Jeudi 18 novembre 2021 à 11 heures

Le bouffon du roi était un brahmane

La Cour royale ou princière, dans ses palais et à travers les temples fondés et richement dotés par l’autorité politique, était jadis le centre d’où se diffusaient (manuscrits) et d’où rayonnaient (rituels et spectacles) les “grandes formes” (“textes” dont l’existence est souvent purement orale et dont les performances impliquent une grande part d’improvisation): les épopées, la poésie de cour, le théâtre. “Grandes formes” par opposition aux petites formes que sont les chants de mariage, de deuil, dans les rizières, etc. Ces grandes formes ont été formulées en sanskrit, ou dans telle ou telle langue de culture, ou encore dans des langues mixtes (au Kerala la langue perle-et-corail). C’est pourquoi, une des approches les plus naturelles pour définir la fonction royale, est de partir des textes et plus particulièrement du théâtre. Cette approche serait tout aussi naturelle pour définir la royauté en Europe. Au lieu de citer la Śakuntalā de Kalidāsa comme je vais le faire, je citerais alors Shakespeare. Dans l’une et l’autre culture existait jusqu’au 20e siècle une société de cour dans laquelle une des figures typiques du courtisan — un idéal-type, un rôle abondamment représenté au théâtre quoique souvent absent dans la réalité historique — était celle du bouffon du roi. David Shulman me donnait toutes les clés nécessaires pour entrer sur ce thème, le roi et son clown, dans l’étude de la fonction royale.

Textes à l'appui

Arthur M. Hocart, Kings and Councillors. An Essay in the Comparative Anatomy of Human Society [1936], Edited and with an Introduction by Rodney Needham, Foreword by E.E. Evans-Pritchard, Chicago London, The University of Chicago Press, 1970.
F.B.J. Kuiper, Varuṇa and Vidūṣaka. On the origin of the Sanskrit drama, Amsterdam, North-Holland Publishing Company, 1979.
Clifford Geertz, Negara. The Theatre State in 19th Century Bali, Princeton NJ, Princeton University Press, 1980.
Madeleine Biardeau, Compte rendu de Varuṇa and Vidūṣaka. On the origin of the Sanskrit drama, Verhandelingen der Koninklijke Nederlandse Akademie van Wetenschappen, Afd. Letterkunde, Nieuwe Reeks, deel 100, by F.B.J. Kuiper, Indo-Iranian Journal, Vol.23, No.4 (October 1981), pp.293–300.
Keith N. Jefferds, Vidūṣaka versus fool: A functional analysis, Journal of South Asian Literature, Vol.16, No.1 (Winter, Spring 1981), pp.61–73 (Asian Studies Center, Michigan State University).
Charles F. Keyes, Review of: Negara. The Theatre State in Nineteenth-Century Bali by Clifford Geertz, American Ethnologist, Vol.9, No.1 (Feb., 1982), pp.196–197.
Emmanuel Terray, Compte rendu de Clifford Geertz, Negara. The Theatre State in 19th Century Bali, L'Homme, t.24, n°1 (janvier- mars 1984), pp.116–119.
David Dean Shulman, The King and the Clown in South Indian Myth and Poetry, Princeton NJ, Princeton University Press, 1985.
Norman Cutler, Review of: The King and the Clown in South Indian Myth and Poetry, by David Dean Shulman, Journal of Asian Studies, Vol.45, No.5 (Nov. 1986), pp.1108–1110.
Burkhard Schnepel, In Quest of Life: Hocart's scheme of evolution from ritual organization to government, European Journal of Sociology / Archives Européennes de Sociologie, 1988, Vol.29, No.1, pp.165–187.
Gananath Obeyesekere, King and Brahmin in South Indian Kingship: A Symbolic Perspective.  Review article on: The King and the Clown in South Indian Myth and Poetry by David Dean Shulman, Numen, Vol.35, Fasc.2 (Dec. 1988), pp.280–291.
David N. Gellner, Religion, politics, and ritual. Remarks on Geertz and Bloch, Social Anthropology 7.2 (1999): 135–153.
David Graeber and Marshall Sahlins, On Kings, Chicago, Hau Books, 2017.